mercredi 22 janvier 2014

Les vieilles vignes produisent de meilleurs vins, vrai ou faux?

[Mise à jour 3-01-2017] Nous commençons ici une série d’articles destinée à aider nos lecteurs à mieux comprendre la terminologie des étiquettes de vins.

La mention « Vieilles vignes » en est un bel exemple. En fait, tout le monde comprend qu’on parle de vignes plantées depuis de nombreuses années, mais combien au juste et quel est l’impact sur le vin?


Vous souhaitez une version courte? Voici le résumé : il n’y a pas de définition précise pour ce terme, les vignes dites vieilles sont âgées de plus de 20 ans mais peuvent en avoir plus de 100; en règle générale, elles produisent moins en quantité, mais les vins qui en résultent ont plus de saveurs et sont donc de meilleure qualité. Il y a naturellement des exceptions, certaines vignes jeunes sont extraordinaires et quelques vieilles, de moindre qualité. On ne peut donc juger seulement sur l’âge.

Maintenant, un peu plus de détails pour ceux qui désirent mieux comprendre.

L’âge des « Vieilles » vignes n’est pas  défini ou réglementé de quelque façon que ce soit. Par contre, on considère que des vignes sont âgées lorsque leur rendement diminue, après 20 à 30 ans en général.  Elles produisent alors moins de raisin, ses saveurs sont plus concentrées et en conséquence il devrait mener à un meilleur vin. Une vigne peut produire pendant plus de 100 ans, mais en général elle va s’affaiblir au-delà d’un certain âge et sera alors arrachée pour en planter de nouvelles.

En fait, le nombre d’années correspondant à la mention « Vieilles vignes » dépend souvent du producteur. Si son domaine est relativement récent, il le mentionnera pour des ceps de 25 ou 30 ans, alors que pour d’autres ce pourra être 40 ans ou même beaucoup plus. Il existe en effet de très vieilles vignes qui produisent encore du vin de qualité et pas seulement dans l’ancien monde. Certes, la France possède encore quelques ceps plantés avant la grande crise du phylloxéra (de 1860 à 1900 environ), mais même en Australie, on trouve une vigne plantée en 1843 dans la vallée de la Barossa. Question d’âge, tout est donc relatif, comme le montre l’exemple qui suit.

Dans notre billet du 17 janvier dernier, nous avons parlé du Domaine Labranche-Laffont Vieilles vignes. Cette cuvée de haut de gamme du domaine est produite à partir de ceps de 65 ans et même d’une parcelle de Tannat centenaire (préphylloxérique). C’est vraiment très vieux. Mais le même producteur a aussi une cuvée Domaine Labranche Laffont Madiran Tradition, qui ne mentionne pas «Vieilles vignes » car les ceps sont plus jeunes, alors qu’ils ont néanmoins autour de 50 ans

Évidemment, parler de meilleur vin n’est valable que si on compare des vins semblables sur un terroir équivalent. Des vieilles vignes d’un terroir moyen donneront un vin inférieur aux jeunes vignes d’un terroir de qualité. De plus, d’autres exceptions existent. Des vignes très âgées mais mal entretenues ne pourront pas donner un vin de qualité. Inversement, le fameux vin de Californie qui a gagné la dégustation dite du « Jugement de Paris » en 1976 était issu de vignes très jeunes. L’âge des vignes n’est donc pas un critère de qualité universel et indiscutable. Les avis d’autres dégustateurs sont un indicateur plus fiable, même si ce procédé a également ses limites.

À votre santé !

Alain P.

Liens :


Leçon n°46:Qu'est-ce qu'une "vieille vigne" ? (1/2) et sa suite la Leçon n°47, par David Cobbold sur le site Ecce Vino.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire