samedi 10 novembre 2018

Les vins du Mas du Novi, un très vieux domaine du Languedoc


L’histoire du Mas du Novi remonte au moins au XIIème siècle, lorsque les moines cisterciens de l’Abbaye de Valmagne plantèrent des vignes sur des terres agricoles situées sur une colline voisine, mais faisant partie des dépendances de leur abbaye. Je dis au moins, car des traces archéologiques laissent penser qu’on y avait exploité de la vigne au temps des romains. Plus proche de nous, c’est en 1994 que le site a été racheté par son propriétaire actuel, restauré et transformé en un vignoble moderne exploitant 42 hectares de vignes sur un terrain total de 60 ha, incluant des zones boisées et des garrigues. Le site du domaine parle de culture biologique mais il ne semble pas être certifié, donc la mention bio n’apparaît pas sur ses vins ni sur nos fiches.

Le Mas du Novi est situé dans l’appellation AOC Languedoc, anciennement appelée Coteaux du Languedoc, et plus précisément dans sa dénomination régionale Grés de Montpellier, du nom de la grande ville voisine.

http://bit.ly/2qGVjPv
Photo : Mas du Novi
Personnellement je n’avais jamais entendu parler de ce domaine, que j’ai découvert par hasard lors de la Grande Dégustation 2018 de Montréal, où j’ai  pu rencontrer Thierry Thomas, œnologue du Mas du Novi, et déguster deux de ses vins.

Le Mas du Novi Prestigi 2012 est un fort beau rouge du Languedoc, à dominance de syrah, tout plein de fruit et de notes de garrigue et se terminant sur une agréable et plutôt longue finale marquée de petites saveurs toastées (laissées par les 12 mois d’élevage en fûts). Très bon rapport qualité/prix que cette cuvée à moins de 22$ et le rapport plaisir/prix est encore meilleur ! Quel dommage qu’il n’en reste quasiment plus à la SAQ…

La cuvée Novi 2007 est le haut de gamme du Mas du Novi, réalisée également avec une majorité de syrah, mais celle-ci provenant de vignes plus âgées, 45 ans en moyenne. On ne s’étonnera pas de découvrir que ce rouge âgé de 11 ans présente des saveurs bien plus évoluées que le précédent. L’acidité est un peu plus discrète et les saveurs tertiaires sont apparues, notamment avec des arômes de cuir et de feuilles mortes. En bouche, c’est très soyeux et encore fruité, même en finale, avec de belles saveurs qui se livrent par petites touches successives. Un très beau vin qui est à son apogée maintenant et doit être bu dans les prochains mois. Si je l’ai aimé? J’en ai acheté à la SAQ de Magog le lendemain de la Grande Dégustation pour le servir durant le prochain temps des Fêtes. Si vous voulez en acheter, faites vite car il en reste dans seulement 37 succursales au moment d’écrire ce billet.

J’aime aussi beaucoup la citation de Paul Verlaine qui figure sur l’étiquette :


À la bonne vôtre !

Alain P.

P.S. Pour en savoir plus sur le Mas du Novi et son œnologue Thierry Thomas, un bel article du magazine Terre de Vins (oui, ils font aussi du vin blanc) : Au Mas du Novi, Thierry Thomas sublime le Chardonnay.

Fiche du Mas du Novi Prestigi sur HippoVino (Hipponote 3* $$$ SAQ : 31.50$) avec informations détaillées et liens vers critiques, sites du producteur, de l’agence et disponibilité à la SAQ.

Fiche du Novi sur HippoVino (Hipponote 3.5* $$$$ SAQ : 31.50$) avec informations détaillées et liens vers critiques, sites du producteur, de l’agence et disponibilité à la SAQ.

<< Article précédent –  Argiano, grands vins rouges de Toscane

Aucun commentaire:

Publier un commentaire