mardi 12 février 2019

Les différences entre Chianti, Chianti Classico, Chianti Riserva, plus quelques bonnes bouteilles

Originaire de Toscane, le Chianti est incontestablement le plus célèbre des vins italiens. C’est aussi un des plus anciens puisque les premiers textes citant un vin de Chianti datent du 13ème siècle. Son histoire récente est également fort intéressante puisque les dernières années  démontrent un bel effort de qualité. Oubliez les flasques entourées de paille qui finissent en bougeoirs, intéressez-vous au contenu de la bouteille !

Quelques points de repère pour mieux comprendre le Chianti.

Pionnier historique des interprofessions et des appellations géographiques.

 La "Lega del Chianti " fut créée dès les années 1300 par les marchands de la région pour faire la promotion de leurs cuvées. Ensuite, c’est en 1716 que le Grand Duc de Toscane créa la première appellation en limitant à seulement 4 villages le droit de produire un « vin de Chianti ».

Des cépages différents à chaque époque

Si le Chianti de 1300 était un vin blanc, il était devenu rouge et constitué de canaiolo en 1716. Au milieu du 19ème siècle, le baron Bettino Ricasoli inventa une nouvelle recette composée de 70% de sangiovese, 15% de canaiolo, 10% de cépages blancs (malvoisie et trebbiano) plus 5% d’autres cépages rouges locaux. Ce mélange de cépages rouges et blancs à majorité de sangiovese dura plus d’un siècle mais comme la qualité allait en déclinant et que les nouveaux super toscans accumulaient les succès, plusieurs vignerons réclamèrent une modernisation radicale des règles. Le Chianti d’aujourd’hui doit contenir au moins 80% de sangiovese (mais cela peut aller jusqu’à 100%), les cépages complémentaires étant nécessairement rouges, le merlot et le canaiolo étant les plus utilisés.

Chianti ou Chianti Classico

Cela dépend de la zone de production. Le Chianti Classico correspond à la région historique entre les villes de Florence et Sienne, en version élargie tout de même, tandis que le Chianti tout court provient de vignes situées dans une grande région de la Toscane, à l’extérieur de la zone Classico. Un tel territoire représente de bonnes  variations de terroir et de climat et peut donc conduire à plusieurs styles de vins.

Chianti ou Chianti Riserva

C’est la durée d’élevage qui fait la différence. Pour un Riserva il faut au moins 12 mois de vieillissement en fûts/foudres de chêne plus un autre 3 mois en bouteilles, alors que le Chianti de base peut se limiter aux 3 mois en bouteilles. Le Chianti Classico doit passer 7 mois en fûts/foudres de chêne plus 3 mois en bouteilles, tandis la version Chianti Classico Riserva suit la règle du Chianti Riserva.

DOCG

Chianti et Chianti Classico sont des appellations DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita), ce qui correspond aux AOC/AOP françaises. Le G implique qu’en plus des règles concernant les zones géographiques, les proportions des cépages, certaines caractéristiques de vinification (degré d’alcool, rendement, etc.), une dégustation d’agrément doit être effectuée par un comité indépendant.

Le coq noir

Les bouteilles de Chianti Classico peuvent se reconnaître grâce au symbole du coq noir présent sur le goulot avec le bandeau de la mention DOCG.

Et maintenant on passe en mode dégustation !

Les 3 bonnes bouteilles qui suivent sont parfaites pour découvrir les différences des niveaux d’appellation car elles sont disponibles presque partout. En plus, jusqu’au 24 février elles sont en rabais, mais ce seront encore de très bons achats à leur prix courant. Cliquer sur le nom du vin pour accéder aux détails de sa fiche et voir l'onglet disponibilité pour savoir où le trouver.

Pour le Chianti de base, on vous recommande le Barone Ricasoli Chianti DOCG (Hipponote 3* $$ SAQ : 15.70$ en rabais à 14.20$ jusqu’au 24-02-19). Beaucoup de fruits rouges, quelques fines notes épicées, dans le registre simple et bien fait à boire sans trop attendre et parfait pour les amateurs de rouges d’apéro ou avec pizzas et pastas.

Pour découvrir un Chianti Riserva, tournez-vous vers le Rocca delle Macìe Chianti Riserva (Hipponote 3* $$ SAQ : 15.95$ en rabais à 14.95$ jusqu’au 24-02-19). Un peu plus corsé et charpenté mais néanmoins tout en souplesse et bien fruité, avec une petite touche boisée, c’est très bon avec une pizza au prosciutto ou un plat de veau avec une sauce tomatée.

Passons au Chianti Classico avec celui de la maison San Felice (Hipponote 3.5* $$ SAQ : 18.95$ en rabais à 17.95$ jusqu’au 24-02-19) dont le millésime 2016 est 19ème du Top 100 Wine Spectator. Tout à fait typique de son appellation avec sa fraîcheur, ses saveurs de cerises noires accompagnées des notes de terre et de cuir, c’est un vin à boire avec les plats de pâtes plus relevés ou avec des viandes grillées. On peut le garder en cave 4 à 5 ans.

Oui, il manque un Chianti Classico Riserva, mais on vous en avait recommandé un sur HippoVino Hebdo le 17 janvier dernier.

À la bonne vôtre !

Alain P.

P.S. Pour en savoir encore plus sur cette appellation italienne, on vous recommande la version anglaise de la fiche Wikipedia du Chianti


Aucun commentaire:

Publier un commentaire