vendredi 13 novembre 2015

Dégustation des vins de Bodegas Muga

[Mise à jour : 01-02-2017] J’ai pu profiter de la Grande Dégustation de Montréal pour découvrir plusieurs vins d’un grand producteur de la Rioja, Bodegas Muga. C’est pourtant une maison fort connue et bien distribuée à la SAQ avec l’appui de l’Agence Balthazard. Mais je dois avouer que je connaissais seulement leur cuvée la plus populaire, le Rioja Reserva, un classique de cette région espagnole.

La Bodegas Muga est d’ailleurs réputée pour son classicisme. Elle fait un grand usage du bois, autant pour les fermentations que pour les élevages. Elle dispose d’ailleurs de sa propre tonnellerie. De plus, la majorité de ses vins sont seulement mis en vente après un long élevage en fûts puis en bouteille, qui va souvent bien au-delà des durées correspondant aux critères exigés pour les mentions Reserva et Gran Reserva. Mais classicisme ne veut pas dire que le domaine est englué dans de vieilles méthodes dépassées. Il a au contraire su faire évoluer ses techniques de culture de la vigne et ajuster ses vinifications en conséquence. Il produit également des cuvées d’un style résolument moderne, dont nous parlerons à une autre occasion. Il reste que ce typage « classique » lui vaut d’être boudé par plusieurs critiques.

Personnellement, je crois que les choix techniques sont la responsabilité du vigneron, point. Certes, les critiques et dégustateurs sont en droit de s’y intéresser pour mieux comprendre ce qu’ils ont dans leur verre. Mais leur jugement doit justement s’arrêter au contenu du verre en question. Jouer au vigneron d’estrade est du babillage sans intérêt. Voilà pour mon coup de gueule du jour et revenons aux vins de la Bodegas Muga.

La première chose apprise ce jour-là est qu’on pouvait produire du Cava dans la Rioja, même si 95 % de la production de ce mousseux espagnol vient de Catalogne. Le Conde de Haro Brut utilise principalement le cépage viura (aussi appelé macabeu ou maccabeo) avec un peu de malvoisie et cela donne un fort bon cava, peu dosé : le côté sec s’équilibre bien grâce aux belles notes fruitées et on sent un peu de noisette en finale. Un bon mousseux d’apéro, assez sec pour accompagner des fruits de mer, mais assez riche pour se boire avec un repas. Pas mal du tout pour moins de 20 $ !

Avec les mêmes cépages, Muga produit aussi un vin blanc tranquille, le Muga Rioja. La fermentation est réalisée en fût, mais le boisé apparaît seulement en finale, la bouche restant fraîche avec des notes de raisin muscat. Bon rapport qualité-prix. Je le vois bien avec des pâtes sauce aux champignons et à la crème.

Chez Muga, les rouges sont charnus, avec des tanins assez fermes mais enrobés par un passage en barriques bien maîtrisé qui ne les alourdit pas. La fraîcheur et le fruit sont là, bref, des vins costauds mais avec élégance.

J’ai été vraiment impressionné par le Muga Reserva Seleccion Especial 2010, un rouge riche, profond et très long. Un grand vin du niveau de crus bordelais  qui coûtent plus de 2 fois son prix. Déjà très bon, il peut vivre en cave de nombreuses années mais ce serait dommage de lui laisser perdre ses belles saveurs de fruits noirs. Donc à boire de préférence avant 2020, selon moi. Le vrai problème, c’est qu’il n’en reste plus à la SAQ. Mise à jour de février 2017 : une livraison vient d'arriver, il est disponible en ligne et dans plusieurs succursales, faites vite !

La dégustation s’est terminée avec le Prado Enea 2006, un des derniers véritables Rioja Gran Reserva à être produits et sans doute un des plus élégants. Un vin rouge superbe dont on aimerait prolonger la dégustation fort longtemps. Une cuvée de méditation, à savourer lentement en accrochant une pancarte “Do not disturb” au-dessus de notre fauteuil. C’est aussi la preuve d’une maîtrise exceptionnelle des méthodes d’élevage classiques. Selon le représentant de Bodegas Muga, il peut vieillir en cave plusieurs dizaines d’années, mais, la vie étant si courte, pourquoi attendre?

À la bonne vôtre !

Alain P.

Fiche du Conde de Haro Brut sur HippoVino (Hipponote 3* - $$ SAQ : 19.95 $)
Fiche du Muga Rioja Blanc sur HippoVino (Hipponote 2.5* - $$ SAQ : 17.90 $)
Fiche du Muga Rioja Reserva sur HippoVino (Hipponote 3* - $$$ SAQ : 23.55 $)
Fiche du Muga Reserva Seleccion Especial sur HippoVino (Hipponote 4* - $$$$ SAQ : 39.75 $)
Fiche du Muga Gran Reserva Prado Enea sur HippoVino (Hipponote 4* - $$$$$ SAQ : 49.75 $)

<< Article précédent  –  Quelques vins en hommage à mon père

Aucun commentaire:

Publier un commentaire