mardi 25 juin 2019

Top 10 des meilleurs vins en rabais à la SAQ jusqu’au 7 juillet

Ces rabais sont maintenant terminés, cliquer ici pour la promotion SAQ la plus récente

Notez que les vins de ce billet demeurent encore de bons achats à leur prix courant. En plus, certains sont disponibles dans les SAQ Dépôt où vous pouvez bénéficier de rabais en tout temps. Cliquer sur le nom du vin pour accéder aux détails et sa fiche et voir l'onglet disponibilité pour savoir où le trouver.

L’été est enfin arrivé et la SAQ nous propose plusieurs bouteilles en rabais pour profiter des beaux jours. Voici les 10 meilleurs choix de vins parmi cette sélection. Comme chaque fois, cliquez sur le nom d’un vin afin d’accéder à sa fiche HippoVino avec les informations générales, les liens vers les critiques, le producteur, la fiche technique et la disponibilité dans les succursales SAQ. Pour connaître les exclusions, consultez la circulaire.

Commençons par les blancs !

Kir-Yianni Paranga Roditis Malagousia (Hipponote 2.5* $ SAQ : 13.90$ en rabais à 12.90$ jusqu'au 7 juillet). Découvrez les vins blancs grecs avec cet assemblage de roditis et de malagousia. Frais, avec de belles notes florales et fruitées plus une petite touche minérale, il se boit dangereusement bien et pour l’apéro ou avec poissons / fruits de mer, c’est très bon.

Cabral Reserva Douro Blanc (Hipponote 2.5* $ SAQ : 13.95$ en rabais à 12.95$ jusqu'au 7 juillet). Cépages autochtones portugais et 9 mois en barriques de chêne pour donner un vin sec à la texture très onctueuse, avec une étonnante richesse de saveurs et une longueur surprenante pour un vin de ce prix. On le boit avec salades, poissons ou viandes blanches.

Basa Rueda (Hipponote 3* $$ SAQ : 17.10$ en rabais à 16.10$ jusqu'au 7 juillet). Un blanc espagnol fait surtout de verdejo, frais et énergique, avec des notes herbacées qui se transforment en belles saveurs citronnées à l'aération. Un bon compagnon pour les fruits de mer ou pour accompagner des pâtes aux asperges et zeste de citron.

Chablis La Sereine (Hipponote 3* $$$ SAQ : 23.25$ en rabais à 21.55$ jusqu'au 7 juillet). Un beau Chablis à prix abordable mais bien typique de l’appellation. Il est produit par la très respectée coopérative la Chablisienne et élégance, finesse, minéralité et fruit délicat sont au rendez-vous. Parfait pour les fruits de mer.

Cinq beaux rouges pour les grillades !

Rapsani Tsantali (Hipponote 2.5* $ SAQ : 12.15$ en rabais à 11.15$ jusqu'au 7 juillet). Un rouge grec à petit prix, produit avec des cépages autochtones. Généreux, belles saveurs de fruits noirs, des tanins un peu rustiques mais à ce prix c’est difficile de trouver mieux pour accompagner les côtelettes d’agneau.

Campo Viejo Tempranillo Rioja (Hipponote 2.5* $ SAQ : 14.30$ en rabais à 13.30$ jusqu'au 7 juillet). Sans doute le vin le plus produit dans la Rioja. Pas le plus raffiné mais dans le registre simple et sans défaut, mi-corsé, fruité et bien réussi dans le millésime 2017. Accompagne bien les burgers.

Château Pesquié Prestige Édition 1912m (Hipponote 3* $$ SAQ : 15.70$ en rabais à 14.70$ jusqu'au 7 juillet). Un rapport qualité/prix exceptionnel que cette belle cuvée du Rhône. Un assemblage de grenache et de syrah, généreux, bien équilibré, avec du corps, un beau fruité et les notes de violette et d’épices caractéristiques de la syrah. Génial avec les viandes rouges.

Cosme Palacio Vendimia Seleccionada (Hipponote 3* $$ SAQ : 17.75$ en rabais à 16.25$ jusqu'au 7 juillet). Beaucoup de fruit dans ce tempranillo de la Rioja, avec un boisé fin et bien intégré, plus quelques notes épicées, une texture très agréable en bouche et une belle finale fruitée. Un rouge de la Rioja qui accompagne bien toutes les grillades.

La Crema Pinot Noir Sonoma Coast (Hipponote 3.5* $$$ SAQ : 29.35$ en rabais à 26.85$ jusqu'au 7 juillet). Un pinot noir californien au style nouveau monde bien assumé mais moins marqué par le bois que ses versions d’il y a une dizaine d’années. C’est un rouge très soyeux avec de belles saveurs de cerise, qui peut se montrer très polyvalent à table, car ses tanins sont très doux. Pour les viandes blanches ou le thon grillé.

Et pour finir, Champagne !

Champagne Nicolas Feuillatte Réserve Exclusive Brut (Hipponote 3.5* $$$$$ SAQ : 48.50$ en rabais à 45.50$ jusqu'au 7 juillet). L’été, on a toujours quelque chose à fêter, par exemple l’arrivée des beaux jours. Ce Champagne Nicolas Feuillatte est une des cuvées champenoises les plus produites, on en fait plusieurs millions de bouteilles, mais la qualité est toujours au rendez-vous. Cela vaut la peine d’être salué. Un Champagne de style ultra-classique aux belles bulles fines, bien sec et que l’on apprécie à l’apéro ou à table. Essayez-le avec des bouchées au homard !

À la bonne vôtre !

Alain P.

<< Article précédent    Bonne St-Jean et bonne Fête Nationale !

lundi 24 juin 2019

Bonne St-Jean et bonne Fête Nationale !

Nous souhaitons une merveilleuse journée de St-Jean et une excellente Fête Nationale à toutes nos lectrices et tous nos lecteurs ! Amusez-vous bien et soyez prudents !

Et pour compléter les festivités dans le même esprit voici 3 vins du Québec particulièrement recommandables.

Pour fêter il faut des bulles. Parmi les plus joyeuses qui sont produites ici, la Sélection Blanc de Blancs Brut du vignoble Le Cep d'Argent. Un très bon mousseux bien sec produit en méthode traditionnelle avec le cépage seyval blanc. Les frères Scieur sont originaires de Champagne, ils maîtrisent très bien l’élaboration des bulles. Et si vous passez par Magog, faites un petit tour au vignoble, la visite « champenoise » est particulièrement intéressante.

Si vous êtes amateur de rosé, cette année il faut absolument goûter au Rosé Gabrielle 2018 du vignoble Rivière du Chêne. Cet assemblage de plusieurs cépages hybrides est le chouchou des critiques cette année, et c’est bien mérité.

Si vous préférez le blanc, vous devriez essayer le Stanbridge du Vignoble du Ridge, à Saint Armand, dans les Cantons de l'Est. Il est fait à base de vidal et bénéficie d’un élevage en fûts de chêne particulièrement réussi.

Ces trois bonnes bouteilles sont facilement disponibles, à la SAQ mais aussi dans plusieurs épiceries. Génial pour rester dans l’esprit de cette fête dans les prochains jours !

À la bonne vôtre !

HippoVino



mercredi 19 juin 2019

La très agréable légèreté du pinot noir

Le cépage emblématique de la Bourgogne serait le cépage rouge favori de seulement 8% des québécois(*), alors qu’il représente une beaucoup plus grande part de l’offre de la SAQ : 999 vins sur les 6009 référencés en date d’aujourd’hui, soit près de 17%(**). Cela semble démontrer que les amateurs de pinot noir adorent la diversité et achètent de nombreux vins différents.

Pour leur faire plaisir, voici 3 bouteilles d’origines variées. Quant au titre de ce billet, toute ressemblance avec celui d’un roman de Milan Kundera n’est pas du tout fortuite.

Commençons avec une bouteille de provenance originale. Le pinot noir de la maison Humberto Canale Estate (Hipponote 3* $$ SAQ : 16.00$) vient de Patagonie, au sud de l’Argentine. Moins connue que la région de Mendoza, la Patagonie est une zone aride, semi-désertique, aux terres pauvres. Le climat y est moins chaud qu’à Mendoza mais il est surtout marqué par de grands écarts de température. Il s’agit donc d’une région tout à fait adaptée à la production de vins de qualité et ce pinot noir le démontre  très bien. C’est un vin assez léger, avec de belles saveurs de fruits rouges rehaussées de quelques notes grillées provenant de son passage en fûts. Vraiment polyvalent et un très bon rapport qualité/prix !

Un petit détour en Bourgogne maintenant, avec le Buissonnier Bourgogne Pinot Noir (Hipponote 3* $$ SAQ : 19.95$) de la cave coopérative des Vignerons de Buxy, dans la Côte Chalonnaise. Il est très difficile de trouver un Bourgogne rouge acceptable à moins de 20$. Celui-ci a réussi à s’attirer les éloges de Patrick Désy, Guénaël Revel et Jean Aubry. Un peu fermé au départ, un peu d’aération réveille de délicates saveurs fruitées, des notes de noyau de cerise et un côté fumé qui fait penser à un élevage en fûts, alors qu’il a séjourné en cuves inox. Pas très long, mais il s’est montré très agréable avec un poulet rôti.

Finissons notre voyage en Oregon avec le Cloudline Pinot Noir Willamette Valley (Hipponote 3* $$$ SAQ : 24.95$), produit par Cloudline Cellars avec le support de la famille Drouhin. Une classe au-dessus des vins précédents, avec de bonnes saveurs de fruits rouges, une belle texture en bouche, des tanins tout en souplesse et une finale fort agréable. Un très bon rouge d’apéro, tout à fait à l’aise avec les viandes blanches et réellement savoureux avec du thon grillé.

À la bonne vôtre !

Alain P.

(*) Source : Rapport annuel 2019 de la SAQ
(**) Source : site SAQ.com, section Vins rouges

vendredi 14 juin 2019

Quatre grands vins pour la Fête des Pères

Pour fêter en grand un papa qui aime le vin, voici quatre grandes bouteilles qui feront honneur à la cave de tout amateur. Évidemment, comme ce sont des grands vins, il faut débourser un peu plus que dans nos recommandations habituelles mais dans tous les cas, ce sont quand même de très bons rapports qualité/prix.  Si votre budget est limité en ce moment, passez plutôt au billet précédent.

Pour voir les détails de chaque vin, cliquez sur son nom  pour accéder à sa fiche HippoVino avec les informations générales, les liens vers les critiques, le producteur, la fiche technique et la disponibilité dans les succursales SAQ.

On commence par les bulles.

Champagne Leclerc Briant Brut Réserve (Hipponote 4* $$$$$ SAQ : 63.75$). Le domaine est un des pionniers de la biodynamie en Champagne. Assemblage classique pinot noir, pinot meunier et chardonnay. Une cuvée bio d’une grande finesse et aux saveurs très raffinées pour un apéro de grand style ou pour accompagner des pétoncles poêlés ou du homard. J’adore les champagnes de cette maison !

Si papa aime le rosé.

Domaine de la Rectorie Côté Mer Rosé (Hipponote 3.5* $$$ SAQ : 28.70 $). Ce domaine est une référence dans la région de Collioure, tous ses vins sont d’une qualité remarquable. Le Côté Mer rosé est fait de grenache, syrah et carignan. Moins foncé que dans certains millésimes précédents mais moins pâle et plus consistant que les rosés de Provence. Très distingué, savoureux, avec fraîcheur et élégance, plus de belles notes fruitées et la finale minérale qui est la marque de commerce de ce domaine. Un rosé de gastronomie qui fait merveille avec des grillades de porc !

Si papa aime les fruits de mer, il faut du blanc.

Louis Moreau Chablis Premier Cru Vaulignot (Hipponote 3.5* $$$$ SAQ : 34.10 $). Peu d’amateurs de vin résistent à un Chablis Premier Cru, c’est une valeur sûre. Celui-ci est tout à fait dans le style traditionnel de l’appellation, non boisé et ciselé à la perfection. Bien sec, saveurs fruitées, belle tension minérale, longueur, bref on a tout ce qui faut pour accompagner tout ce qui sort de l’océan. Pourra aussi séjourner 5 ans en cave sans souci.

Pas de table de Fête des Pères sans vin rouge !

Le Grand Rouge de Revelette (Hipponote 4* $$$$$ SAQ : 42.00$). Le vigneron Peter Fischer est devenu une célébrité dans la région d’Aix en Provence. Son assemblage de syrah, cabernet sauvignon, grenache et carignan ne laisse personne indifférent. Pour en profiter à son meilleur, il serait préférable de le laisser séjourner 5 à 10 ans en cave, mais on peut quand même le boire maintenant à condition de l’aérer au moins une heure en carafe. C’est costaud, puissant, chargé de belles notes de fruits noirs accompagnées d’épices, très long et c’est un merveilleux compagnon des belles pièces de viandes rouges. Il mérite de s’appeler Grand Rouge !

Bonne Fête des Pères et à la bonne vôtre !

Alain P.



mardi 11 juin 2019

Les 12 meilleurs vins en rabais jusqu’au 16 juin à la SAQ

Ces rabais sont maintenant terminés, cliquer ici pour la promotion SAQ la plus récente

Notez que les vins de ce billet demeurent encore de bons achats à leur prix courant. En plus, certains sont disponibles dans les SAQ Dépôt où vous pouvez bénéficier de rabais en tout temps. Cliquer sur le nom du vin pour accéder aux détails et sa fiche et voir l'onglet disponibilité pour savoir où le trouver.

Pour la SAQ, juin est le temps de la terrasse et elle nous propose des rabais inspirés pour un apéro ensoleillé jusqu’au dimanche 16 juin 2019. Beaucoup plus de spiritueux dans cette circulaire, mais nous avons quand même trouvé 12 bons vins à vous recommander.

Pour plus de détails sur chaque bouteille, cliquez sur son nom afin d’accéder à sa fiche HippoVino avec les informations générales, les liens vers les critiques, le producteur, la fiche technique et la disponibilité dans les succursales SAQ. Comme toujours, il y a quelques exclusions expliquées au bas de la circulaire.

Pour fêter sur la terrasse, il faut des bulles !

Bernard-Massard Cuvée de L'Écusson Brut (Hipponote 3* $$ SAQ : 19.65$ en rabais à 18.65$). Le Luxembourg n’est pas connu pour ses traditions viticoles et pourtant on y produit ce mousseux à base de chardonnay, pinot blanc, pinot noir et riesling. Une belle cuvée techniquement impeccable, à servir pour l’apéro avec des chips ou vos bouchées favorites.

Un rosé léger à tout petit prix

Listel Gris 2018 (Hipponote 2.5* $ SAQ : 11.90$ en rabais à 11.40$ jusqu'au 16 juin). Ce vin des Sables de Camargue est le rosé le plus vendu sur la planète. Léger, simple, agréable et pas cher du tout, il figure cette année dans les rosés chouchous du printemps.

Trois blancs pour apéros, homards ou poissons

Dopff & Irion Cuvée René Dopff Sylvaner (Hipponote 3* $ SAQ : 14.15$ en rabais à 13.15$ jusqu'au 16 juin). Un vin d’Alsace assez léger, bien sec, vif et avec des saveurs citronnées très agréables. Parfait pour découvrir le cépage sylvaner.

Domaines Paul Mas Vignes de Nicole Blanc (Hipponote 3* $ SAQ : 14.55$ en rabais à 13.55$ jusqu'au 16 juin). Incroyable rapport qualité/prix que ce blanc languedocien aux belles saveurs riches, qui combinent agréablement fruité et petites notes boisées. On fait des provisions pour l’été !

Mission Hill Reserve Chardonnay (Hipponote 3* $$ SAQ : 18.90$ en rabais à 17.20$ jusqu'au 16 juin). Du bon chardonnay de la Vallée de l’Okanagan, au style nouveau monde, légèrement boisé mais sans excès, avec de la rondeur mais néanmoins frais et agréablement fruité.

Sept beaux choix de rouges pour vos barbecues !

L'Orangeraie Cabernet Sauvignon (Hipponote 2.5* $ SAQ : 13.95$ en rabais à 12.95$ jusqu'au 16 juin). Un cabernet sauvignon du Pays d’Oc drôlement bien fait pour son petit prix. C’est bien fruité, souple et plutôt léger pour un cab, ce qui le rend très polyvalent à table. Il peut même se boire à l’apéro !

Rocca delle Macìe Chianti Riserva (Hipponote 3* $$ SAQ : 15.95$ en rabais à 14.45$ jusqu'au 16 juin). un Chianti de style moderne à prix très abordable. Il s’ajoute un peu de merlot et de cabernet sauvignon au sangiovese pour donner un rouge avec du corps mais souple et bien fruité, avec une belle texture en bouche et quelques notes boisées. Avec le veau grillé, miam.

Juan Gil 4 Monastrell Vieilles Vignes (Hipponote 3* $$ SAQ : 15.50$ en rabais à 14.50$ jusqu'au 16 juin). Un beau rouge costaud et moderne, tout plein de saveurs de fruits bien mûrs et avec des notes fumées, qui fera un malheur avec toutes vos grillades accompagnées de sauce BBQ.

Sella & Mosca Cannonau di Sardegna Riserva (Hipponote 3* $$ SAQ : 16.95$ en rabais à 15.45$ jusqu'au 16 juin).  En Sardaigne, le grenache s’appelle cannonau. Le millésime 2014 de ce rouge italien donne un vin généreux, assez puissant et riche en saveurs, mais au côté rustique qui fait merveille avec les viandes rouges grillées et un peu épicées.

MontGras Quatro (Hipponote 3* $$ SAQ : 17.55$ en rabais à 15.55$ jusqu'au 16 juin).  Très bon rouge chilien moderne, solide, bien charnu, avec du boisé mais sans excès, surtout du beau fruit mûr et des notes épicées. Parfait avec l’agneau.

La Montagnette Signargues (Hipponote 3* $$ SAQ : 17.20$ en rabais à 16.20$ jusqu'au 16 juin).  Un autre millésime très réussi pour ce très bon Côtes du Rhône Villages ! Il est fait de grenache, syrah et mourvèdre et nous transporte dans le sud de la France avec ses arômes de garrigue et ses saveurs de fruits noirs et d’épices. Un incontournable !

Torres Gran Coronas Reserva (Hipponote 3* $$ SAQ : 19.70$ en rabais à 18.20$ jusqu'au 16 juin).  Du cabernet sauvignon mûri à point sous le soleil catalan de l’appellation Penedès, auquel s’ajoute un peu de tempranillo. Un rouge bien charnu, parfait pour accompagner l’agneau ou le magret de canard. Prenez le temps de bien l’aérer avant le service.

À la bonne vôtre !

Alain P.



jeudi 6 juin 2019

Recyclage du verre en Estrie, les citoyens agissent !

Les mots environnement et bonnes nouvelles sont rarement associés, ici c’est le cas et cela vaut la peine d’être souligné.

Les préoccupations environnementales des citoyens sont souvent plus sérieuses que celles de nos dirigeants. Mais en fait, la difficulté est bien plus dans le passage à l’action, autant pour les citoyens que pour les dirigeants. Ces derniers cherchent des solutions dont les conséquences n’affectent pas trop de monde, sinon tout se bloque très vite. De leur côté, bien des citoyens privilégient le mode protestation et préfèrent pointer les autres du doigt, plutôt que de changer des choses dans leur propre vie. Dans tous les cas, on n’avance pas beaucoup.

En Estrie, plusieurs groupes de citoyens ont réussi à trouver une solution intelligente et économique pour le recyclage du verre, puis ont convaincu leur municipalité de la mettre en œuvre. Les photos de cet article montrent l’implantation d’un conteneur de recyclage pour les bouteilles et bocaux de verre, installé récemmentà Orford. Une solution semblable avait auparavant mise en place avec succès en 2015 à Saint-Denis de Brompton et en 2017 à Eastman. Plusieurs autres municipalités de la région devraient bientôt suivre, notamment Racine, Bromont, Farnham, et sans doute Magog et Sherbrooke. Le verre récupéré est acheminé chez 2M Ressources, à St-Jean sur Richelieu et conditionné pour les besoins d’Owens-Illinois, à Montréal, où il est fondu pour fabriquer d’autres produits de verre.

La problématique du recyclage du verre au Québec a déjà fait l’objet de nombreuses discussions. Actuellement, à l’exception des bouteilles de bières qui sont consignées, les contenants de verre sont placés en vrac dans les bacs de recyclage. Le résultat est que le verre se brise et se mélange aux autres matières. Le tout est alors difficile à trier. Les fragments de verre récupérés sont trop contaminés pour servir à produire du verre utilisable pour la production d’autres contenants. Il sert en général de recouvrement pour les sites d’enfouissement ou parfois de sable pour des matériaux de construction. En revanche, les producteurs de verre comme Owens-Illinois doivent rechercher du verre recyclable ailleurs au Canada ou encore aux États-Unis pour alimenter leurs usines. Actuellement, seulement 14% du verre du Québec est recyclé. La solution en place en Estrie peut permettre d’atteindre 80%. Toute une différence !

Le plus important vendeur de bouteilles de verre au Québec est la SAQ, mais la société d’état a jusqu’à maintenant toujours réussi à bloquer les projets de mise en place d’une consigne sur ses bouteilles, comme on le fait en Ontario ou même pour la bière au Québec. Si des coûts et des problématiques, notamment au niveau de la main d’œuvre et des espaces requis, sont évidemment à prévoir, la SAQ n’a jamais expliqué pourquoi elle ne peut réaliser ici ce qui fonctionne très bien ailleurs. Apparemment, les citoyens et les municipalités de l’Estrie sont plus doués que la SAQ. Celle-ci devrait d’ailleurs songer à payer aux municipalités les coûts de ces projets non remboursés par Recyc-Québec et à faciliter leur extension partout dans la province. Son dividende n’en sera pas trop écorché et ce serait mieux que le statu quo du recyclage, n’est-ce pas?

Bravo aux citoyens et municipalités de l’Estrie. Oui, c’est un tout petit pas, mais au moins il va dans la bonne direction. Agir est plus efficace que demander aux autres de le faire à notre place. Il reste beaucoup à faire, travaillons ensemble à développer d’autres initiatives positives pour l’environnement. Et célébrons les réussites plutôt que de pointer du doigt les échecs ou les projets des autres.

À la bonne vôtre !

HippoVino


P.S. Bien sûr, il n’y a rien de révolutionnaire là-dedans, plusieurs pays le font déjà, notamment la France. Mais justement, si partout on commence par implanter ce qui marche bien ailleurs, on aura bien des réussites à célébrer rapidement !

<< Article précédent – Les 7 vins rosés chouchous du printemps