vendredi 16 octobre 2015

Les vins incontournables selon SAQ Cellier méritent-ils leur nom?

[Mise à jour 9 mai 2017] Si comme moi vous fréquentez assidûment la section Cellier de votre succursale SAQ, vous avez sûrement remarqué la section des « incontournables ». Cette sélection est aussi visible sur le site Web de la SAQ.

La question que plusieurs personnes se posent : en quoi sont-ils incontournables, est-ce que ce sont les meilleurs vins de la SAQ?

La SAQ ne précise pas en détail comment ces vins sont choisis, si ce n’est pour dire que ce sont des valeurs sûres qui ont la cote du public. Elle écrit aussi que ce sont les vins préférés des québécois, mais en réalité ce ne sont pas les plus gros vendeurs de tous. Ma perception est que ce sont des vins qui proviennent de producteurs renommés, qui ont eu un bon succès en termes de ventes et qui ont récolté de nombreuses bonnes critiques (souvent au Québec, mais pas nécessairement). Ce sont bien entendu des vins produits en assez grande quantité pour pouvoir être présents dans de nombreuses succursales.

Ce ne sont donc pas des perles rares que personne ne connaît, mais plusieurs de ces vins sont effectivement très bons et ont déjà fait l’objet de recommandations sur ce blogue ou sur HippoVino Hebdo. Je ne peux pas me prononcer sur l’ensemble, car je ne les ai pas tous goûtés mais je n’ai jamais non plus trouvé de mauvais vin rouge dans cette sélection. Par contre, il faut reconnaître que plusieurs des blancs ont un profil particulier et ne plairont pas à tous.

La plupart des rouges sont des vins moyennement corsés, avec un profil moderne, qui plaisent donc à un large public. Ils constituent un bon choix lorsque vous devez offrir une bouteille et que vous manquez d’informations sur son destinataire. Cependant, pour les amateurs de vins légers ou si vous cherchez à impressionner un ami sommelier, ce serait mieux de chercher plus loin.

Pour finir, voici 8 bouteilles qui figurent aussi dans mes incontournables à moi !

Borsao Tres Picos : un rouge espagnol fait à 100% de grenache, élevé 5 mois en fût neuf. Style nouveau monde avec beaucoup de fruit mûr sur un boisé apparent, mais sans excès. Beaucoup de plaisir pour son prix. (Hipponote 3.5* $$ SAQ : 19.95 $)

Les Cranilles : un vin des Côtes du Rhône, assemblage de syrah et grenache (moitié-moitié), produit par le trio de vignerons des Vins de Vienne. Du fruit, les notes épicées de la syrah, une belle fraîcheur pour un rouge très polyvalent. (Hipponote 3* $$ SAQ : 19.65 $)

Juan Gil 4 Monastrell Vieilles Vignes : un rapport qualité-prix extraordinaire pour ce vin produit par le célèbre vigneron Juan Gil. Les vieilles vignes de monastrell poussant sur le sol sablonneux de l’appellation Jumilla donnent un rouge solide, riche et aromatique à souhait. (Hipponote 3* $ SAQ : 14.70 $)

Château Montaiguillon : un vin classique du type Saint-Emilion (il provient plus précisément de l’appellation voisin Montagne-Saint-Émilion), très bien fait et d’une constance remarquable. Pour faire mentir tous ceux qui disent du mal des vins de Bordeaux. (Hipponote 3* $$$ SAQ : 23.35 $)

La Crema Pinot Noir Sonoma Coast : un pinot noir typique de Californie, suave et riche, mais dont le boisé n’écrase pas le fruit. (Hipponote 3.5* $$$ SAQ : 28.55 $)

Laderas de El Seque Alicante : beaucoup de fruit dans ce monastrell du Sud de l’Espagne, un peu moins robuste que le Juan Gil. Alicante n’est pas seulement une station balnéaire, c’est aussi une région viticole très ancienne. (Hipponote 2.5* $ SAQ : 14.05 $)

La Montagnette Signargues : un Côtes du Rhône Villages qui nous transporte dans le sud de la France avec ses arômes de garrigue et ses saveurs de fruits noirs et d’épices.  Les cépages sont le grenache, la syrah et le mourvèdre. Le fond de la bouteille arrive très vite ! (Hipponote 3* $$ SAQ : 16.40 $)

El Bonhomme : c’est la québécoise Nathalie Bonhomme qui produit ce vin du Sud de l’Espagne. Les cépages monastrell et cabernet-sauvignon donnent un rouge fruité mais bien charpenté, du sérieux. (Hipponote 2.5* $$ SAQ : 18.00 $)

Sauf pour le pinot noir, toutes ces cuvées seront à leur meilleur avec des viandes rouges grillées. Les Cranilles, le Laderas de el Seque et la Montagnette peuvent aussi se boire à l’apéro, avec des charcuteries ou une pizza. La Crema s’accommode bien d’un rôti de porc ou de veau, surtout avec une sauce aux fruits rouges.

Pour retrouver facilement les incontournables de la section SAQ Cellier, utiliser le hashtag #incontournableCellier dans le champ de recherche du site Hippovino. Nous en ajouterons régulièrement.

À la bonne vôtre !

Alain P.

Cliquer sur les noms des vins pour accéder à leurs fiches Hippovino avec les liens vers les critiques, les producteurs, les agences et le site de la SAQ.

P.S. Les liens et prix ont été mis à jour le 9 mai 2017.

<< Article précédent – Ce qui fait le vin, cépage ou terroir?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire