jeudi 20 janvier 2022

In sylvaner veritas ou la vérité du sylvaner

 


Il y a trois vérités dans la bouteille de sylvaner dont nous allons vous parler aujourd’hui. La première est sur l’étiquette, puisque ce vin d’Alsace du Domaine Loew s’appelle tout simplement « Vérité ». La seconde est que c’est un très bon vin, et donc une preuve de plus qu’on peut produire de très belles cuvées avec le cépage sylvaner, dont on dit encore bien du mal aujourd’hui (ce qui est ridicule, on peut faire du mauvais vin avec n’importe quel cépage, il existe des chardonnays parfaitement insipides, mais pourtant on ne blâme jamais le cépage – du sylvaner mal cultivé et mal vinifié, ce n’est évidemment pas terrible, mais ce n’est pas la faute du cépage non plus – fin de la parenthèse).  La troisième est synonyme de l’authenticité de la démarche de ce producteur, qui transpire dans ses communications mais aussi, et je dirais même surtout, dans le contenu de ses bouteilles.




Le Domaine Loew est situé à Westhoffen, dans le département du Bas-Rhin, un peu à l’ouest de Strasbourg. L’histoire de ce domaine familial remonte au XVIIIème siècle. Il est opéré aujourd’hui par Etienne et Caroline Loew et est certifié bio (par Ecocert) et en biodynamie (par Demeter et Biodyvin). Le Domaine Loew Vérité Sylvaner (Hipponote 3* $$$ SAQ : 27.25$) est produit à partir de raisins provenant de très vieilles vignes, plus de 80 ans, orientées au nord. Les raisins mûrissent donc très lentement, ce qui explique sans doute l’étonnante richesse de saveurs de cette cuvée. J’avais bu le millésime 2017 il y a de cela deux ans et il m’avait littéralement enthousiasmé; caractère, profondeur, bouquet de saveurs, vivacité rimant avec minéralité, grand vin. Je ne vous en avais pas parlé à l’époque car il n’en restait plus lorsque j’ai ouvert ma bouteille. Par contre, je me suis précipité pour acheter le 2019 lorsqu’il est arrivé en mars dernier. Mais comme j’ai attendu quelques mois avant de le déboucher, il n’en reste encore plus sur les tablettes de la SAQ en ce moment. Que voulez-vous, le Domaine Loew produit de très petites quantités, il n’y en aura donc jamais beaucoup. C’est pourquoi j’ai décidé de vous en parler malgré tout afin que vous sachiez que ça vaut la peine de sauter sur l’occasion quand vous en voyez devant vous.

Pour revenir au millésime 2019, il est assez différent du précédent car son sucre résiduel est nettement plus élevé, 11 g/L cette fois-ci. L’acidité équilibre très bien ces quelques grammes, mais le vin paraît nettement plus rond en bouche et les saveurs fruitées s’expriment davantage. La touche minérale est encore présente et le tout a fait merveille avec un saumon au four accompagné d’une sauce teriyaki maison. En résumé, le 2017 était excellent et le 2019 est encore très bon mais un petit cran en-dessous. Une chose est sûre, j’ai hâte au prochain millésime.

[Mise à jour 10-03-2022] Le millésime 2020 vient d'arriver à la SAQ, en prévente en ligne pour le moment, il sera en magasin dans les prochaines semaines. Faites vite, il ne restera pas très longtemps sur les rayons...

À la bonne vôtre !

Alain P.

<< Article précédent    8 bons vins en rabais à la SAQ en janvier 2022

>> Article suivant – Top vins de 2021, les petits prix 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire