jeudi 4 juillet 2024

7 bons vins blancs à moins de 15 $ dans la circulaire SAQ du début de l’été

 



[Mise à jour 2024-07-14] Les rabais de cette circulaire SAQ sont terminés. Cependant, les vins recommandés dans cette liste sont encore de bons achats,  car ce sont des bouteilles que nous avions déjà recommandées à leur prix habituel.

On vous présentait hier 7 vins très intéressants, des 3 couleurs ainsi que des bulles,en rabais dans cette circulaire. Les amateurs de vins à petit prix peuvent aussi y trouver des aubaines avec les 7 bons vins blancs que voici.

On va vous les présenter par ordre de prix, en commençant par le moins cher, avec une brève description. Pour plus de détails sur un vin, cliquer sur son nom pour accéder à sa fiche HippoVino avec toutes les informations et les liens vers les critiques et la disponibilité à la SAQ.

Jean-Claude Mas Vignobles Paul Mas Grenache de Grenache (Hipponote 2.5* $ SAQ : 12,45 $ en rabais à 11,45 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Un chouette petit vin blanc du Pays d’Oc fait de grenache blanc et grenache gris.

J.M. Fonseca Albis Peninsula de Setubal (Hipponote 2.5* $ SAQ : 12,65 $ en rabais à 11,65 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Une bouteille du Portugal dans un style léger, faible en alcool et assez aromatique.

Meia Encosta Dão Branco (Hipponote 2.5* $ SAQ : 12,45 $ en rabais à 11,70 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Du Portugal également, un vin blanc sec délicat mais vraiment bien fait.

La Vieille Ferme Luberon (Hipponote 2.5* $ SAQ : 13,55 $ en rabais à 12,55 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Une cuvée pour découvrir à petit prix les vins blancs de la Vallée du Rhône.

Le Grand Ballon Val de Loire Chardonnay (Hipponote 2.5* $ SAQ : 14,35 $ en rabais à 13,35 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Un joli petit chardonnay du val de Loire, non boisé, léger et élégant.

Yalumba The Y Series Viognier (Hipponote 3* $$ SAQ : 15,15 $ en rabais à 13,90 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Ce viognier australien est toujours bien réussi, c’est assurément le meilleur de cette liste.

Fetzer Fumé Blanc (Hipponote 2.5* $ SAQ : 14,35 $ en rabais à 13,35 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Un grand classique pour les amateurs de sauvignon blanc à prix abordable.

Et voilà, comme d’habitude, pour vérifier les prix, les conditions de ventes, les exceptions et voir tous les produits en promotion, consultez la circulaire SAQ. Finalement, rabais ou pas, n’oubliez jamais que l’abus d’alcool est néfaste pour la santé et qu’il est donc important de consommer avec modération.

À la bonne vôtre !

HippoVino

<< Article précédent – 7 vins très intéressants dans la circulaire SAQ du début de l’été

 

 

mercredi 3 juillet 2024

7 vins très intéressants dans la circulaire SAQ du début de l’été

 



[Mise à jour 2024-07-14] Les rabais de cette circulaire SAQ sont terminés. Cependant, les vins recommandés dans cette liste sont encore de bons achats,  car ce sont des bouteilles que nous avions déjà recommandées à leur prix habituel.

La circulaire SAQ du début de l’été est en vigueur jusqu’au 7 juillet 2024. On y trouve un bon nombre de vins en rabais, dont les 7 cuvées fort intéressantes que voici en rosé, blanc, rouge et bulles. Pour plus de détails sur chacune des bouteilles cliquer sur son nom pour accéder à sa fiche HippoVino avec toutes les informations et les liens vers les critiques et la disponibilité à la SAQ.

Été rime avec rosé.

Gérard Bertrand Gris Blanc (Hipponote 3* $$ SAQ : 15,80 $ en rabais à 14,80 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Un très chouette vin rosé du Languedoc, très pâle mais plein de fraîcheur et de fines saveurs.

Deux rouges pour les grillades.

La Mascota Cabernet Sauvignon (Hipponote 3* $$ SAQ : 16,50 $ en rabais à 15,00 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Un cabernet sauvignon typique de son Argentine natale et toujours bien réussi.

ALTOLANDON Mil Historias Garnacha Manchuela (Hipponote 3* $$ SAQ : 16,60 $ en rabais à 15,35 $ jusqu'au 7 juillet 2024). En provenance de la région de Valence, en Espagne, une belle expression du grenache à prix très raisonnable.

Trois blancs pour l’apéro, les poissons et mets légers.

Esterhazy Klimt Burgenland (Hipponote 3* $$ SAQ : 16,20 $ en rabais à 15,20 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Un bon vin autrichien pour découvrir le cépage typique de ce pays, le grüner veltliner.

Famille Lieubeau Muscadet Le Voyage Extraordinaire (Hipponote 3* $$ SAQ : 18,20 $ en rabais à 17,20 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Du bien bon Muscadet, frais et pimpant.

Vignerons de Buxy Bourgogne Aligoté Silex (Hipponote 3* $$ SAQ : 18,75 $ en rabais à 17,50 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Un Bourgogne Aligoté qui fait rimer agréable avec abordable.

Des bulles pour fêter les belles journées.

Mionetto Prosecco Treviso Brut (Hipponote 2.5* $$ SAQ : 17,80 $ en rabais à 16,80 $ jusqu'au 7 juillet 2024). Du bien bon Prosecco en provenance de la région de Trévise.

Pour vérifier les prix, les conditions de ventes, les exceptions et voir tous les produits en promotion, consultez la circulaire SAQ. Et n’oubliez jamais que l’abus d’alcool est néfaste pour la santé, il est donc important de consommer avec modération.

À la bonne vôtre !

HippoVino

<< Article précédent – Nos vins de la semaine

>> Article suivant – 7 bons vins blancs à moins de 15 $ dans la circulaire SAQ du début de l’été 

 

mardi 2 juillet 2024

Nos vins de la semaine

 


La publication d’HippoVino Hebdo ayant dû être retardée, nous présentons nos vins de la semaine ici-même, sur le blogue.

Vin de la semaine

Domaine Lafage Cuvée Nicolas 2021, France (SAQ : 19,55 $ - code 12211366) : ce vin rouge du Roussillon, produit en appellation IGP Côtes Catalanes avec de vieilles vignes de grenache (65 ans en moyenne) est encore une fois une belle réussite dans ce millésime. Assez généreux mais aussi bien équilibré, avec une bonne dose de fruits noirs, des tanins bien enrobés et une finale surprenante pour un vin de ce prix, tout est là pour accompagner avec brio vos grillades de l’été. On le sert dès maintenant aéré et légèrement rafraîchi, mais on peu aussi le garder 4 à 5 ans sans problème.

À découvrir

Adega de Penalva Dão Branco 2023, Portugal (SAQ : 13,10 $ - code 12728904) : une véritable aubaine que ce joli vin blanc du Portugal à seulement 13 $ ! Produit avec des cépages typiquement portugais, vinifié et élevé en cuves, cela donne un vin blanc assez léger, mais avec de la fraîcheur, du caractère et de l’originalité. Les saveurs fruitées sont précises et agréables et le tout se sert très bien à l’apéro, avec des poissons, crevettes grillées ou des mets légers. Un rapport qualité/prix incroyable ! Si vous avez besoin d’un vin blanc pas cher pour un repas avec de nombreux convives, ne cherchez pas plus loin.

Bonny Doon Vin Gris de Cigare 2023, Calfornie (SAQ : 18,95 $ - code 10262979) : comme avec tous les vins de ce domaine, on s’ennuie du talent de Randall Grahm, mais on se console un peu avec les prix plus doux. Le Gris de Cigare est un vin rosé californien, au style plus languedocien que provençal. Il se distingue par sa belle richesse de délicates saveurs fruitées mais ne manque pas de fraîcheur. Un bon rosé à moins de 20 $ pour servir à table avec des salades et des brochettes de poulet. Et cette année il est assez facile à trouver à la SAQ.

À la bonne vôtre !

Alain P.

<< Article précédent – De belles bulles de Bourgogne pour la Fête des Pères, ou après...

>> Article suivant – 7 vins très intéressants dans la circulaire SAQ du début de l’été 

samedi 15 juin 2024

De belles bulles de Bourgogne pour la Fête des Pères, ou après...

 


Si Papa aime les vins de Bourgogne, les crémants de cette région sont une belle façon de faire plaisir à toute la famille tout en restant dans un budget raisonnable pour les bulles. En effet, si les grands vins de cette région ont connu une inflation telle que leurs prix sont hors budget pour bien des gens, les Crémants de Bourgogne sont encore une alternative intéressante aux cuvées champenoises. Voici un très bel exemple produit par un talentueux vigneron de Meursault avec la collaboration d’une maison spécialisée dans l’élaboration des crémants bourguignons. Et vous pouvez en acheter plusieurs bouteilles car, rassurez-vous, il sera encore très bon après la Fête des Pères.

François Mikulski Crémant De Bourgogne (Hipponote 3* $$$$ SAQ : 35,50 $ code 13509244)

C’est la récolte 2020 qui est utilisée pour cette bouteille, mais il n’est néanmoins pas considéré comme une cuvée millésimée, sans doute parce qu’il combine parfois des raisins d’années différentes. Tous les cépages autorisés en Bourgogne peuvent être utilisés pour les crémants de l’endroit et cette année il est à majorité de chardonnay, complété d’aligoté, de pinot noir et d’un trait de gamay. Comme tout crémant, il est produit en méthode traditionnelle (seconde fermentation en bouteille). Le vieillissement sur lattes est d’au moins 18 mois et il bénéficie aussi d’un repos de plusieurs mois après dégorgement. Le dosage en sucre est classique pour un mousseux brut, à 8,5 g/L, nettement moins que les 12 g/L permis et nettement plus que les 2 à 4 g/L des cuvées extra-brut.



Le résultat est un excellent vin effervescent, aux bulles fines, abondantes et persistantes, qui brille par son élégance, sa finesse et ses délicates saveurs fruitées, relevées de quelques notes briochées. Il a beaucoup de fraîcheur, sans avoir le côté tranchant d’une cuvée zéro dosage. Les rapports plaisir / prix et qualité / prix sont remarquables pour un vin mousseux qui fait merveille à l’apéro et peut aussi remplacer bien des vins blancs à table. Bravo Monsieur Mikulski !

À la bonne vôtre !

Alain P.

<< Article précédent – 7 bons vins en rabais à la SAQ jusqu’au 16 juin 2024

>> Article suivant – Nos vins de la semaine 

 

mardi 11 juin 2024

7 bons vins en rabais à la SAQ jusqu’au 16 juin 2024

 


 [Mise à jour 2024-06-17] Les rabais de cette circulaire SAQ ne sont plus en vigueur. Sachez cependant que les vins recommandés dans cette liste sont encore de bons achats,  car ce sont des bouteilles que nous avions déjà recommandées à leur prix courant.

Encore une fois beaucoup de spiritueux et mélanges prêts à boire dans la circulaire SAQ de juin 2024, mais on y a néanmoins trouvé quelques vins que nous avons recommandés auparavant, dont voici notre sélection des 7 meilleurs choix.

Pour tout savoir sur chaque vin, cliquer sur son nom pour accéder à la fiche HippoVino avec toutes les informations et les liens vers les critiques et la disponibilité à la SAQ.

L’été approche, on commence avec trois vins rosés.

Borsao Seleccion Campo de Borja (Hipponote 2.5* $ SAQ : 12,80 $ en rabais à 11,80 $ jusqu'au 16 juin 2024). Un rosé espagnol bien sympathique, produit avec le cépage grenache et vendu à prix d’ami.

Cazal Viel Vieilles Vignes Rosé (Hipponote 2.5* $ SAQ : 13,50 $ en rabais à 12,50 $ jusqu'au 16 juin 2024). À peine plus cher que le précédent, celui-ci nous arrive du Pays d’Oc et est toujours un rapport qualité/prix épatant.

Roseline (Hipponote 3* $$ SAQ : 16,35 $ en rabais à 15,35 $ jusqu'au 16 juin 2024). L'appellation est IGP Méditerranée mais le style est incontestablement celui d’un rosé de Provence.

On continue avec deux bons vins blancs abordables.

Poderi dal Nespoli Dogheria Rubicone (Hipponote 3* $ SAQ : 15 $ en rabais à 14 $ jusqu'au 16 juin 2024). Ce vin blanc italien d'Emilie-Romagne, fait surtout de pinot blanc, est toujours franchement bon pour sa si modeste facture.

Le Pive Blanc Pays d'Oc (Hipponote 3* $$ SAQ : 16,75 $ en rabais à 15,75 $ jusqu'au 16 juin 2024). Si vous aimez Le Pive rosé de la sympathique vigneronne Brigitte Jeanjean, vous serez certainement séduit par le vin blanc du même nom.

Et maintenant un vin rouge du Portugal pour les grillades de l’été.

Casa Ferreirinha Papa Figos Douro (Hipponote 3* $$ SAQ : 17,80 $ en rabais à 16,80 $ jusqu'au 16 juin 2024). Bien typé de son Douro natal, toujours bien fait, une bouteille qui fait plaisir à tous.

On finit avec de bonnes bulles pour fêter les beaux jours.

Parés Baltà Cava Brut (Hipponote 3* $$ SAQ : 17,30 $ en rabais à 16,30 $ jusqu'au 16 juin 2024). Un cava bio de Catalogne bien sec, bien fait et joyeusement festif.

D’autres produits en rabais dans cette circulaire ont une fiche sur le site HippoVino, cliquer ici pour les trouver. Pour vérifier les prix, connaître les conditions de ventes, les exceptions et voir tous les produits en promotion, consultez la circulaire SAQ.

Et bien sûr n’oubliez pas que l’abus d’alcool est néfaste pour la santé, et qu’il est donc important de toujours consommer avec modération.

À la bonne vôtre !

HippoVino

<< Article précédent – Le plaisir du vin blanc ne s’use pas si l’on Sancerre

>> Article suivant – De belles bulles de Bourgogne pour la Fête des Pères 


jeudi 30 mai 2024

Le plaisir du vin blanc ne s’use pas si l’on Sancerre

 


J’ai toujours bien aimé les vins blancs de Sancerre, qui représentent, à mon sens, de belles expressions du sauvignon blanc. Évidemment, comme dans toute appellation, il y a des producteurs qui réussissent mieux que d’autres, mais j’y trouve souvent des bouteilles intéressantes, même lorsqu’il s’agit de cuvées pour lesquelles je n’ai trouvé guère de références des critiques. C’est le cas des deux bouteilles dont je vais vous parler aujourd’hui.




Le premier est une bouteille que j’ai bue au restaurant, le Sancerre Sacro-Saint 2022, du Domaine Franck Millet. C’est une importation privée, vous ne le trouverez donc pas à la SAQ et il ne semble pas non plus être disponible en ce moment auprès de l’agence qui représente ce producteur (Dandurand). La fiche technique n’est pas disponible sur le site du producteur et je n’ai pas trouvé de critiques à son sujet en dehors du site Vivino, qui montre quelques notes de consommateurs. Bref, on sait très peu de choses à son sujet, mais j’ai bien aimé le contenu de la bouteille et mes invités aussi. Un sancerre fin et élégant, bien sec, au fruité délicat d’agrumes et avec une belle note minérale qui relève agréablement la finale. Il a très bien fait avec les crevettes grillées et le tartare de thon. Je retiens le nom de Franck Millet et je vais certainement essayer d’autres de ses vins.




Passons au second, qui est disponible et même assez facile à trouver à la SAQ, le Domaine Laporte Sancerre Les Grandmontains 2022 (Hipponote 3* $$$$ SAQ : 32,00 $ code 14970614). Je vous en avais déjà parlé l’an dernier, sur HippoVino Hebdo du 20 juillet 2023 : Le millésime 2023 dans l’hémisphère sud. Il était alors très jeune et, même si je l’avais apprécié, j’avais trouvé son caractère variétal un peu appuyé. Je me demandais alors comment il serait avec un peu plus de temps en bouteille. J’ai eu la réponse cette semaine en ouvrant un flacon que je gardais depuis quelques mois : encore meilleur. Le nez est encore discret mais a gagné quelques notes florales et il ne reste qu’une petite touche de celles de buis. En bouche, c’est toujours très bien équilibré avec de fines saveurs d’agrumes et de fruits blancs, mais la finale est plus longue et la note minérale plus nette. L’accord avec le poisson poêlé était très réussi.

Alors qu’en général je vous recommande des vins loués par plusieurs critiques, ceci démontre qu’on peut aussi boire de bons vins que ceux-ci ont ignoré. Il faut dire que l’offre vinicole est assez vaste pour qu’il soit impossible de goûter à tout.

À la bonne vôtre !

Alain P.

<< Article précédent – Les prix de plusieurs vins vont augmenter dimanche à la SAQ

>> Article suivant – 7 bons vins en rabais à la SAQ jusqu’au 16 juin 2024 

jeudi 23 mai 2024

Les prix de plusieurs vins vont augmenter dimanche à la SAQ


 

Ce n’est pas vraiment une nouvelle puisque les hausses de prix de notre monopole sont effectuées à dates fixes mais il y a quand même du nouveau puisque c’est le début de l’application des changements annoncés par la SAQ en février dernier. Commençons donc par un bref résumé de ces changements. Pour consulter tout de suite les infos sur la hausse de prix, sauter à la section Hausse de prix.

Dans les dernières années, la SAQ permettait aux producteurs d’augmenter leurs prix deux fois par année, en mai et novembre. À partir de maintenant, deux hausses seront encore possibles dans une année, mais il y aura un choix de 4 dates au lieu de deux, en février, mai, août et novembre. Comme actuellement, les demandes de hausses des fournisseurs ne sont pas nécessairement acceptées, elles doivent être négociées avec les acheteurs de la SAQ.

L’autre changement qui entrera en vigueur le dimanche 26 mai est l’ajustement à la formule de majoration appliquée par la SAQ, qui avait lui aussi été annoncé en février. Cet ajustement concerne seulement les vins dont le prix est supérieur à 15 $. Pour ces vins, la formule de calcul du prix de vente sera modifiée et le changement entraînera une légère augmentation, de l’ordre de 0,6% pour un vin à 25 $, qui passera donc à 25,15 $ dimanche prochain.

Hier, la SAQ a annoncé quelles seront les hausses de prix de mai négociées avec les producteurs. Suite au communiqué de la SAQ, les médias ont publié leurs articles et il est amusant de remarquer les différences de traitement de cette même information, notamment au niveau des titres.

Radio-Canada : La SAQ annonce une « très faible hausse » de ses prix.

La Presse : Hausse de prix à la SAQ - Un apéro estival qui pourrait coûter plus cher

Journal de Montréal : Prix à la hausse à la SAQ dès dimanche

Radio-Canada a repris le titre du communiqué de la SAQ mais a placé entre guillemets le « très faible hausse », le journaliste ne semblant pas vraiment d’accord. Du côté de La Presse on essaie de personnaliser la conséquence de la hausse, mais le verbe au conditionnel est là car ce ne sont pas tous les vins dont le prix va augmenter. Au Journal de Montréal on met l’accent sur la date, dimanche, avec un texte qui reprend les chiffres du communiqué; le commentaire est plutôt dans le vidéo d’accompagnement, avec le ton critique habituel de ce média vis-à-vis de la SAQ.

Hausse de prix

Revenons au contenu de cette annonce. Précisons d’abord qu’elle concerne les 3500 vins qui sont en achat continu. Ce sont les vins courants, qui sont présents dans presque tous les magasins dans les rayons centraux, ainsi que les vins les plus vendus de la section Cellier. Les autres vins de la section Cellier sont achetés par lots, une ou quelques fois par an, et leur prix peut varier à chaque nouvelle commande.

Parmi les 3500 vins en achat continu, 2096 (près de 60%) vont augmenter dimanche de 53 cents en moyenne. 935 (près de 27%) subiront une baisse de prix de 35 cents en moyenne, et les 469 autres (13%) resteront au même prix.

L’expression très faible est donc un euphémisme pour une hausse qu’on peut plutôt qualifier de modérée, puisque 53 cents sur un vin de 17$, c’est 1,5 % d’augmentation. Pour porter un jugement plus précis, il faut tenir compte de la hausse de novembre dernier où un peu plus de 1800 produits avaient augmenté de 32 cents en moyenne, mais où peu de prix avaient diminué. Sur 12 mois, la hausse moyenne est de 1,4%, ce qui est inférieur à l’inflation annuelle et également inférieur à la hausse des prix de la SAQ sur les 12 mois de 2023 (1,7%). L’inflation de la SAQ ralentit donc, tant mieux.

Pour les consommateurs qui refusent la hausse, il leur reste quand même un certain choix puisque 40% des vins ne sont pas touchés.

On verra la semaine prochaine quels produits ont augmenté et lesquels ont baissé. Je m’attends à ce que les baisses touchent plusieurs vins de Bourgogne, dont les prix avaient fortement augmenté l’an dernier et qui sont devenus nettement moins compétitifs. Comme ils se vendent plus de 20 $ ils seront touchés par la hausse de majoration, il est donc difficile de prévoir de combien leurs prix vont diminuer. On vous en reparlera quand on aura pu analyser les nouveaux prix.

À la bonne vôtre !

HippoVIno

<< Article précédent – Alerte vins rouges chouchous : Clos des Fous Itata 2022,Pittnauer Pitti 2022, Gourgazaud Secret de Mathilde 2021

 >> Article suivant – Le plaisir du vin blanc ne s’use pas si l’on Sancerre

 

mardi 14 mai 2024

Alerte vins rouges chouchous : Clos des Fous Itata 2022, Pittnauer Pitti 2022, Gourgazaud Secret de Mathilde 2021

 


Voici 3 très bons vins rouges à moins de 20 $ qui ont gagné leur macaron de vin chouchou de notre blogue, en étant recommandés chacun par au moins trois des principaux critiques de vin du Québec. Évidemment, ces recommandations doivent être pour un même millésime et, pour que ce soit utile à nos lecteurs, que ce soit le millésime disponible en ce moment à la SAQ.

Ils sont présentés par ordre de prix, en commençant par le moins cher. Cliquez sur le nom du vin pour accéder à sa fiche avec les informations détaillées ainsi que les liens vers les critiques et le site de la SAQ.

Clos des Fous Itata 2022, Chili (Hipponote 3* $$ SAQ : 19,00 $ - code 12797686)

Le domaine chilien Clos des Fous est le projet de 4 associés, dont Pedro Parra, célèbre chasseur de terroirs, qui vise à relancer d’anciens vignobles. Cette cuvée provient de la vallée Del Itata, au sud du Chili et contient une majorité de cinsault, avec un peu de pais, de malbec et de carignan. L’élevage se fait en cuves et en fûts. Il a été recommandé par Philippe Lapeyrie (TVA Salut Bonjour), Jean Aubry (Le Devoir) et Yves Mailloux (Blogue ClubDGV). C’est un vin rouge léger dont ils soulignent l’originalité et la fraîcheur. Un vin à boire avec des grillades de viandes blanches ou de saucisses un peu épicées.

Weingut Pittnauer Pitti Burgenland 2022, Autriche (Hipponote 3* $$ SAQ : 19,50 $ - code 14444201)

Ce vin rouge bio d’Autriche est produit par le couple de vignerons Gerhard et Brigitte Pittnauer en appellation Burgenland avec des cépages typiquement autrichiens, le blaufränkisch et le zweigelt. Il est vinifié en cuves inox et élevé en fûts de chêne de plusieurs vins. Il a été recommandé par Véronique Rivest (La Presse), Philippe Lapeyrie (iHeartRadio) et Karyne Duplessis-Piché (Radio Canada). C’est un habitué des vins chouchous car les millésimes 2019 et 2020 l’étaient aussi. C’est un vin rouge original mais facile à boire, avec de la fraîcheur, du fruit et quelques notes végétales.

Château de Gourgazaud Minervois Le Secret de Mathilde 2021, France (Hipponote 3* $$ SAQ : 19,50 $ - code 15069537)

Celui-ci est un vin rouge de l'appellation Minervois, du Languedoc. Il est produit au domaine Château de Gourgazaud, situé à La Livinière, fondé et exploité par la famille Piquet. Pour les cépages, c’est une majorité de syrah, complétée de grenache et de mourvèdre. L’élevage se fait partiellement en fûts de chêne de 2 ou 2 usages. Le millésime précédent, 2020, était aussi un vin chouchou. Cette année, il est recommandé par Jean Aubry (Le Devoir), les Méchants Raisins Patrick Désy et Nadia Fournier (Blogue Méchants Raisins – Journal de Montréal) et Yves Mailloux (Blogue ClubDGV). Évidemment, ce n’est plus vraiment un secret, c’est un très bon vin rouge du Minervois, assez généreux, avec beaucoup de fruit bien mûr, des parfums de garrigue et une belle texture soyeuse.

Tous ces vins feront de bons accords avec vos prochaines grillades sur le barbecue.

À la bonne vôtre !

HippoVino

Les vins chouchous précédents étaient blancs : Fuenteseca Blanco 2022, Tetramythos Roditis 2022, Cauhapé Chant des Vignes 2020 et Monologo Arinto 2022.

Cliquer ici pour voir toutes nos alertes vins chouchous (dont le millésime actuellement disponible était recommandé par 3 critiques ou plus).

<< Article précédent – 6 bons vins en rabais à la SAQ jusqu’au 20 mai 2024

>> Article suivant – Les prix de plusieurs vins vont augmenter dimanche à la SAQ 

 

mercredi 8 mai 2024

6 bons vins en rabais à la SAQ jusqu’au 20 mai 2024


 [Mise à jour 2024-05-21] Les rabais SAQ des vins de cette liste sont terminés. Les vins recommandés dans cette liste sont néanmoins encore de bons choix,  car ce sont des bouteilles que nous avions déjà recommandées à leur prix habituel.

La circulaire de rabais SAQ de mai fait beaucoup de place aux spiritueux et mélanges prêts à boire, mais nous y avons néanmoins trouvé 6 bouteilles agréables et abordables que nous avons déjà recommandées alors qu’elles étaient vendues à leur prix habituel. En les achetant d’ici au 20 mai prochain vous pourrez économiser un peu, alors les voici par couleur et en ordre de prix.

Pour plus de détails sur chaque vin, cliquer sur le nom pour accéder à la fiche avec toutes les informations et les liens vers les critiques et la disponibilité à la SAQ.

Deux bons petits vins blancs très abordables

Domaine Laroche De La Chevalière 3 Grappes Blanches Pays d'Oc (Hipponote 2.5* $ SAQ : 13,50 $ en rabais à 12,50 $ jusqu'au 20 mai 2024). Cette combinaison des cépages terret blanc, chardonnay et sauvignon en provenance du Pays d’Oc étonne toujours pour son prix si modeste.

Ecovitis Fuenteseca Utiel-Requena Blanco (Hipponote 3* $ SAQ : 14,15 $ en rabais à 13,15 $ jusqu'au 20 mai 2024). Un vin blanc bio espagnol bien sec mais à prix très doux, et c’était un vin chouchou des critiques en mars dernier.

Un vin rosé toujours très apprécié

Gérard Bertrand Côte des Roses (Hipponote 3* $$ SAQ : 19,85 $ en rabais à 18,85 $ jusqu'au 20 mai 2024). La bouteille a un design spécial qui attire l’œil mais ce rosé du Languedoc brille aussi par son contenu, année après année.

Trois vins rouges bien adaptés pour les jours d’été

Chatons du Cèdre Cahors (Hipponote 3* $$ SAQ : 15,55 $ en rabais à 14,55 $ jusqu'au 20 mai 2024). Ce vin de Cahors est toujours réussi et un excellent rapport qualité / prix, voici l’occasion de le payer moins de 15 $ la bouteille.

Villadoria Argo Langhe Nebbiolo (Hipponote 3.5* $$ SAQ : 17,40 $ en rabais à 16,15 $ jusqu'au 20 mai 2024). Une belle occasion de découvrir le cépage nebbiolo à un prix incroyable et avec une cuvée d’une qualité étonnante.

Bonterra Cabernet-Sauvignon (Hipponote 3* $$$ SAQ : 21,45 $ en rabais à 19,70 $ jusqu'au 20 mai 2024). Un des rares vins rouges bios californiens de cabernet sauvignon à prix abordable et toujours bien fait.

D’autres produits en rabais dans cette circulaire ont une fiche sur le site HippoVino, cliquer ici pour les voir. Pour vérifier les prix, connaître les conditions de ventes, les exceptions et voir toutes les promotions, consultez la circulaireSAQ.

Et n’oubliez pas, rabais ou non, l’abus d’alcool est néfaste pour la santé, il est donc important de toujours consommer avec modération.

À la bonne vôtre !

HippoVino

<< Article précédent – En 2024 boire du vin rosé 2022, mais bien sûr voyons !

>> Article suivant – Alerte vins rouges chouchous : Clos des Fous Itata 2022,Pittnauer Pitti 2022, Gourgazaud Secret de Mathilde 2021 

 

mardi 30 avril 2024

En 2024 boire du vin rosé 2022, mais bien sûr voyons !


 

Les mythes à propos du vin rosé ne manquent pas. Évidemment il y a les snobs du vin pour qui ce sont seulement des vins simplets à boire glacés sur le bord de la piscine, mais c’est devenu moins courant. Par contre, un mythe tenace est qu’il faut absolument boire un rosé dans sa prime jeunesse, idéalement dès sa sortie. Ceci voudrait dire que tous les rosés de 2022 qui sont encore présents à la SAQ ne valent plus rien. C’est bien sûr complètement faux. Même si les vins rosés ne sont pas des vins de longue garde, ils sont encore bons l’année suivante, certains même plus longtemps, on y reviendra à la fin de ce billet.

Évidemment, si vous êtes attentifs vous remarquerez que les vins rosés sont un peu différents l’année suivante. Les arômes floraux sont moins présents, certaines saveurs fruitées sont moins intenses, d’autres s’affirment davantage mais plus en finesse qu’avec éclat. Ce qui est perdu en arômes se gagne en texture, qui devient plus enveloppante. Si comme moi, vous aimez boire du rosé à table, avec de la nourriture, c’est intéressant. Essayez avec le crabe, ou certains mets asiatiques, comme la cuisine vietnamienne par exemple. Voici donc trois rosés de 2022 dégustés récemment et qui ont très bien fait.




Le Pive Gris Sable de Camargue 2022, France (Hipponote 3* $$ SAQ : 17,35 $ - code 11372766)

Un grand classique que tout le monde connait et qui est une réussite exemplaire, année après année. Assez peu d’évolution pour lui, si ce n’est un peu plus de texture en bouche. Précision et authenticité, bravo Madame Jeanjean ! Et en plus il est bio.




S. de La Sablette Coteaux Varois en Provence 2022, France (Hipponote 3* $$ SAQ : 17,95 $ - code 12990902)

Ce rosé d’une grande maison de négoce est toujours techniquement très réussi et drôlement agréable pour un rosé de Provence à moins de 18 $. La fraîcheur et quelques délicates notes florales sont encore au rendez-vous, il semble un tantinet plus rond que lorsque bu l’an dernier mais la touche minérale a subsisté pour souligner la finale. Agréable à l’apéro autant qu’à table et encore très facile à trouver à la SAQ. Si le 2023 est déjà arrivé, aucun risque à le choisir, ça fait plusieurs années que je bois cette cuvée avec le même plaisir.



Domaine Gavoty Cuvée Clarendon 2022, France (Hipponote 3.5* $$$ SAQ : 26,25 $ - code 11231867)

On change de gamme avec cette cuvée à l’étiquette romantique dont le contenu de la bouteille est un véritable rosé de gastronomie, ce qui explique et justifie son prix un peu plus élevé. Il était déjà très bon en 2023, mais je le trouve encore meilleur quelques mois plus tard. Les saveurs de fruits blancs, se sont enrichies de notes de pêche, sa texture encore plus satinée et la finale m’a parue plus longue. Du grand art. La mauvaise nouvelle est qu’il en reste dans peu de succursales SAQ.

Quelques petits conseils pour finir. La plupart des vins rosés courants sont vendus dans des bouteilles en verre transparent, pour qu’on puisse distinguer leur couleur. Or malheureusement, tous les vins sont sensibles à la lumière, il est donc très important de stocker vos vins rosés dans un endroit le plus obscur possible. Pour profiter de l’évolution dont on parle plus tôt, ne les servez pas trop froid. Et si vous cherchez des rosés qui peuvent se garder plus longtemps, il faut regarder du côté des vins de Bandol, tels que celui du Château de PIbarnon par exemple, mais si leur gamme de saveurs est plus riche, leur prix est aussi nettement plus élevé.

À la bonne vôtre !

Alain P.

<< Article précédent – Vins en bouteilles légères pour le jour de la terre, et après… 

>> Article suivant – 6 bons vins en rabais à la SAQ jusqu’au 20 mai 2024


mercredi 24 avril 2024

Vins en bouteilles légères pour le jour de la terre, et après…


Notre sujet du jour : les bouteilles allégées, ou plus précisément les bouteilles de vin plus légères. Est-ce un aspect important ou non?

Oui, je sais, le jour de la Terre, c’était hier, mais si les initiatives environnementales peuvent être célébrées ce jour-là, elles doivent se poursuivre ensuite, donc il est normal que nous en parlions aujourd’hui. On entend ou lit souvent le terme de bouteilles de verre allégées, mais qu’est-ce que ça veut dire au juste et où en est-on à ce sujet?




La fabrication du verre est un procédé très énergivore et un grand producteur de gaz à effet de serre. Il faut chauffer les ingrédients (un mélange qu’on appelle le calcin) à très haute température (environ 1550 ºC) dans un four qui utilise actuellement en majorité du gaz naturel ou du fuel. La production des bouteilles de verre représente donc une grande part (jusqu’à 40%) des émissions de GES liéesla production d’une bouteille de vin. Réduire la quantité de verre des bouteilles permet donc de diminuer celles-ci simplement et efficacement. Comme cela diminue le poids total de la bouteille, il y aura aussi une diminution des GES qui sont émis lors du transport des bouteilles par la suite.

Le poids moyen d’une bouteille vide de vin tranquille est d’environ 550 g à 570 g. Les verriers réussissent aujourd’hui à produire des bouteilles suffisamment résistantes pour moins que ça et la SAQ a poussé ses fournisseurs pour qu’ils adoptent des bouteilles plus légères, de l’ordre de 420 g à 460 g. Selon ses évaluations, 83% des vins à moins de 25 $ sont désormais vendus dans des contenants plus légers, ce qui aurait généré en 2022 une réduction non négligeable de 6 000 tonnes d'émissions de GES.



On sent effectivement une nette différence de poids quand on manipule les bouteilles vides. Je me suis amusé à peser 6 bouteilles bues récemment, ce sont les photos qui illustrent cet article. Comme vous les voyez, les poids mesurés sont de 383 g, 406 g, 443 g, 538 g, 567 g et 705 g. Les trois premiers sont des vins courants et ce sont effectivement des contenants allégés. Les autres sont des vins vendus en plus petites quantités. Deux sont des bouteilles classiques et la dernière peut être qualifiée de lourde.

Pourquoi toutes les bouteilles ne sont pas déjà en modèle allégé? Il y a plusieurs raisons possibles. Évidemment, les millésimes anciens ne sont pas concernés car embouteillés avant la disponibilité des nouvelles bouteilles. Ensuite, il y a eu de nombreux problèmes d’approvisionnement dans les 3 dernières années et plusieurs producteurs n’ont pu obtenir les bouteilles souhaitées à temps. D’autres vignerons résistent aux changements ou aiment beaucoup leurs bouteilles actuelles et espèrent se distinguer ou ne veulent pas déplaire à leurs clients réguliers. Les pressions pour réduire les émissions vont se poursuivre et les contenants plus légers seront incontournables dans les prochaines années.




Jusqu’à maintenant on vous a parlé des vins tranquilles. Les bouteilles des vins effervescents sont plus lourdes, car elles doivent pouvoir résister à la pression additionnelle due au gaz qui va produire les bulles si recherchées. En Champagne, la bouteille standard s’est pour l’instant allégée en passant de 900 g à 835 g. La maison Telmont essaie une bouteille encore un peu plus légère à800 g, mais comme on peut voir, de petits gains sont sans doute encore possibles mais on approche probablement des limites imposées par la pression interne.

Évidemment, certains militent pour des changements plus radicaux et souhaiteraient des contenants alternatifs moins énergivores, canettes, bouteilles de carton ou viniers. Ceux-ci vont sans doute être un peu plus présents dans les prochaines années, mais on peut douter qu’ils remplacent le verre pour des vins qu’on a envie de voire évoluer quelques mois ou années en bouteille, car ils ne sont pas adaptés pour cela.

À la bonne vôtre !

Alain P.

<< Article précédent – Trois vins blancs du pays nantais pour accompagner le crabe

>> Article suivant – En 2024 boire du vin rosé 2022, mais bien sûr voyons ! 

jeudi 11 avril 2024

Trois vins blancs du pays nantais pour accompagner le crabe


 

Oui, la saison du crabe des neiges vient de commencer et voici quelques choix de vins qui seront de bons compagnons de ce merveilleux crustacé. Comme la saveur de sa chair est délicate et légèrement iodée, les vins blancs assez légers, vifs et élégants, avec des saveurs fines et une touche minérale, font de très bons accords. Pour ce billet nous avons sélectionné trois cuvées produites avec des cépages différents mais provenant de la même région, le Pays Nantais, situé près de l’embouchure de la Loire. On pêche d’ailleurs le crabe sur la côte atlantique proche de cette région, pas le crabe des neiges bien entendu, mais plutôt le tourteau, l’étrille ou l’araignée, et les vins locaux y sont très souvent servis avec ces crustacés.

La Fille Couillaud Lord De La Ragotière Chardonnay 2022, France (Hipponote 2.5* $$ Prix SAQ : 15,40 $ en rabais à 14,40 $ jusqu'au 14 avril 2024 – code 10690501)

Le chardonnay est peu cultivé dans ce coin de la France, mais le domaine de la famille Couillaud a réussi à démontrer qu’il peut donner des vins agréables au pays du Muscadet. Cette cuvée est très abordable et facile à trouver à la SAQ, en plus elle est en rabais en ce moment. À ce prix, on ne cherche pas à se comparer à un grand cru de Bourgogne, mais c’est très bien fait, dans un registre frais, simple et léger, avec de délicates notes fruitées et une texture agréable.

Château de la Grange Gros-Plant du Pays Nantais sur Lie 2022, France (Hipponote 2.5* $$ Prix SAQ : 16,95 $ – code 15047995)

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas bu de Gros-Plant, un vin typique du sud de Nantes, mais très peu présent à la SAQ. Celui-ci est d’ailleurs la seule cuvée de cette appellation disponible en ce moment et on n’en trouve que dans une cinquantaine de magasins. Il faut dire que, même en France, le Gros-Plant est surtout un vin régional et qu’il est snobé de très haut par de nombreux sommeliers. Ailleurs qu’à Nantes, la folle blanche, cépage du Gros-Plant, est surtout cultivée pour être distillée afin de produire de l’Armagnac ou du Cognac. C’est un cépage qui donne de forts rendements (les ceps ont de grosses grappes, d’où le nom de gros plant), des vins acides et à faible taux d’alcool.

Ce n’est pas du tout une bombe aromatique, mais lorsqu’il est bien cultivé et vinifié, comme on sait le faire au Château de la Grange, c’est un vin blanc léger et pimpant, qui ne génère pas de longues notes de dégustation mais est bien agréable à boire avec les fruits de mer.

Le Château de la Grange appartient à la même famille depuis 1777 et c’est Victor de Goulaine qui est aux commandes depuis 2020. Le millésime 2022 de ce Gros-Plant donne un vin de couleur pâle, vif et léger, avec des saveurs délicates d’agrumes complétées de petites notes herbacées et d’une belle touche minérale.

Domaine de l'Écu Muscadet-Sèvre et Maine Schistes 2022, France (Hipponote 3* $$$ Prix SAQ : 21,30 $ – code 13807102)

Qui dit pays nantais, dit aussi Muscadet. Le Domaine de l'Écu est bien connu grâce au fameux vigneron Guy Bossard, qui a été un pionnier du bio et de la biodynamie dans la région. Claire et Fred Niger lui ont succédé et s’ils offrent également plusieurs cuvées très originales, ils continuent à produire de biens beaux muscadets, dont les noms reflètent le type de sol où sont plantées les vignes. Le 2022 de cette cuvée Schistes m’a surpris pas sa coloration nettement plus intense que d’habitude. Dans le verre, on perçoit un vin encore une fois un peu différent, plus riche avec une texture un peu plus huileuse. Heureusement pour nous, cela reste quand même frais, avec de la finesse dans le fruit et la note minérale attendue, quoiqu’en retrait par rapport aux années précédentes. Ces différences et des saveurs de noisette me font penser qu’il est légèrement oxydé mais pas assez pour devenir désagréable et tout le monde l’a bu avec plaisir. C’est ce qui compte après tout.

Bon début de saison du crabe et à la bonne vôtre !

Alain P.

<< Article précédent – 8 bons vins en rabais à la SAQ jusqu’au 14 avril

>> Article suivant – Vins en bouteilles légères pour le jour de la terre, et après… 

vendredi 5 avril 2024

8 bons vins en rabais à la SAQ jusqu’au 14 avril


 
[Mise à jour 2024-04-15] Les rabais de cette circulaire SAQ sont maintenant terminés. Sachez cependant que les vins recommandés dans cette liste sont encore de bons achats,  car ce sont des bouteilles que nous avons déjà recommandées alors qu’elles sont vendues à leur prix habituel.

Plusieurs belles surprises dans la circulaire SAQ en vigueur du 28 mars au 14 avril 2024. Nous y avons trouvé les 8 bouteilles que voici, qui sont déjà des bons rapports qualité/prix à leur prix courant. Quand l’épicerie coûte aussi cher qu’en ce moment, c’est toujours agréable de pouvoir économiser un peu en passant à la SAQ. Tous ces vins sont à moins de 18 $.

On vous les présente ici par couleur et par ordre de prix avec une brève description, cliquez sur le nom du vin qui vus intéresse pour accéder à sa fiche HippoVino avec tous les détails ainsi que les liens vers les critiques et le site de la SAQ.

Trois bons vins blancs très abordables pour commencer

Les Jamelles Sauvignon Blanc (Hipponote 2.5* $ Prix SAQ : 14,75 $ en rabais à 13,75 $ jusqu'au 14 avril 2024). Pour les amateurs de sauvignon blanc sans excès aromatique, cette cuvée est une belle réussite à petit prix.

La Fille Couillaud Lord De La Ragotière Chardonnay (Hipponote 2.5* $$ Prix SAQ : 15,40 $ en rabais à 14,40 $ jusqu'au 14 avril 2024). Du bien bon chardonnay qui vient du pays nantais.

Ijalba Genoli Rioja (Hipponote 3* $$ Prix SAQ : 16,35 $ en rabais à 15,35 $ jusqu'au 14 avril 2024). Un bien agréable vin blanc bio de la Rioja.

Les beaux jours approchent, le temps du vin rosé aussi

Famille Gassier Buti Nages (Hipponote 3* $$ Prix SAQ : 17,15 $ en rabais à 16,15 $ jusqu'au 14 avril 2024). Un rosé qui mûrit au soleil de la vallée du Rhône.

Le Pive Gris Sable de Camargue (Hipponote 3* $$ Prix SAQ : 17,35 $ en rabais à 16,35 $ jusqu'au 14 avril 2024). Un favori du public et des critiques qui se passe de présentation.

S. de La Sablette Coteaux Varois en Provence (Hipponote 3* $$ Prix SAQ : 17,95 $ en rabais à 16,95 $ jusqu'au 14 avril 2024). Un vrai rosé de Provence à prix d’ami.

On termine avec deux chouettes vins rouges

Yalumba Organic Shiraz (Hipponote 3* $$ Prix SAQ : 17,35 $ en rabais à 16,35 $ jusqu'au 14 avril 2024). Un bon shiraz australien qui ne manque pas de fraîcheur et en plus il est bio.

Christophe Pacalet Beaujolais les Marcellins (Hipponote 3* $$ Prix SAQ : 19,20 $ en rabais à 17,95 $ jusqu'au 14 avril 2024). Du bon Beaujolais dans le registre léger et facile à boire.

Pour confirmer les prix, connaître les conditions de ventes, les exceptions et voir tous les produits en promotion, consultez la circulaire SAQ.

Et bien sûr n’oubliez pas que l’abus d’alcool est néfaste pour la santé, il est important de toujours consommer avec modération.

À la bonne vôtre !

HippoVino

<< Article précédent – Fita Azul Attitude Brut Reserva, bonnes bulles à bon prix

>> Article suivant – Trois vins blancs du pays nantais pour accompagner le crabe