jeudi 28 juillet 2022

Record de précocité pour le début des vendanges 2022 en France


 

Les premiers coups de sécateur ont été donné le lundi 25 juillet dans les vignes françaises. Depuis plusieurs années, c’est le vigneron Laurent Maynadier, du domaine Champ des Sœurs à Fitou dans le Languedoc, qui est le premier à récolter son muscat à petits grains. Un cépage assez hâtif, une parcelle précoce et un choix de récolte à un stade de mûrissement pas trop avancé, ce sont les raisons qui expliquent cette tradition de vendanger avant tout le monde. Mais il y a tôt et très tôt, cette année, c’est un record. Avec le réchauffement climatique, on vendange de plus en plus tôt. C’est la troisième fois en six ans que ce vigneron débute sa récolte en juillet. L’année la plus précoce jusqu’à maintenant était 2020, avec une date du 27 juillet.

Comme Marie et Laurent Maynadier l’expliquent sur la page d’accueil de leur site Web, la culture de la vigne remonte au temps des Phéniciens dans cette région, donc plus de mille ans avant Jésus-Christ. Le domaine Champ des Sœurs est une exploitation familiale dont les origines datent du 17ème siècle, donc il y a 400 ans. Mais malgré cette longue histoire, la culture de la vigne y est maintenant menacée par le changement climatique. Vendanger quelques jours plus tôt n’est pas un gros problème en soi. Par contre, des températures extrêmement chaudes comme en 2019 (et sans doute cette année) et un climat de plus en plus sec au point d’en être aride rendent les récoltes aléatoires. Pour gérer ce risque, la famille Maynadier a commencé une autre sorte de culture, l’aloé véra, une plante mieux adaptée au nouveau climat de leur région.

Ailleurs en France, les conditions de cette année sont très variables. On s’attend un peu partout à des vendanges précoces mais la sécheresse et la canicule hors normes qui ont déjà sévi et risquent de se poursuivre en août pourraient changer la donne. Lorsque la vigne a trop soif, elle arrête son évolution. Certains vignerons publient actuellement des images de raisins dont la véraison, étapeavant le mûrissement final, est très hétérogène. C’est la preuve que la vigne ralentit. Il faudra donc attendre les prochaines semaines pour savoir quand les vendanges pourront se faire et quelles seront la quantité et la qualité des raisins récoltés pour le millésime 2022.

D’ici là on ne peut que se croiser les doigts et souhaiter le meilleur à la famille Maynadier et à tous les autres vigneron(ne)s.

À la bonne vôtre !

Alain P.

P.S. L’image qui illustre cet article ne représente pas les raisins du Champ des Sœurs, elle provient de Manfred Richter de la banque d’images Pixabay. Pour des images des vendanges du Champ des Sœurs, visitez la page Facebook de Laurent Maynadier.

P.S. bis [Mis à jour 29-07-2022] Un autre vignoble, la cave d’Héraclès, vient de démarrer ses vendanges de muscat à petit grain 4 jours plus tard, le 29 juillet 2022. C’est aussi la vendange la plus précoce de l’histoire de ce domaine, qui se pose également beaucoup de questions sur les impacts de la sécheresse pour les prochaines semaines et du changement climatique pour l’avenir rapproché.

<< Article précédent – Comptes Twitter pour les amateurs de vin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire