mardi 10 mars 2020

Souvenirs de voyage

Voici deux vins dégustés lors d’un récent et bref séjour aux États-Unis, plus précisément dans un coin plutôt tranquille de l’État de New-York. J’y étais allé l’an dernier et je vous en avais parlé dans ce billet « Souvenir de voyage : le Piémont à New-York ». Je suis retourné au même « Wine & Liquor Store », pour la bonne raison que c’est le seul endroit du coin où on peut acheter du vin...

http://bit.ly/2NYChBq
Pour commencer, disons que l’impact des surtaxes du gros président aux cheveux orange ne m’a pas paru évident. Peut-être un peu moins de vins espagnols, mais pas moins de choix de vins français ni davantage de vins italiens ou chiliens. Les prix sont aussi à peu près identiques à l’an dernier, mais soyons clair, je n’ai pas fait un fichier comparatif Excel. 

Voici donc les deux bouteilles que j’ai achetées et qui m’ont vraiment plu.

Pour l’apéro,les bulles de Prosecco du Mionetto Treviso Brut se sont montrées très agréables, alors que je ne suis pas un grand fan du prosecco en général. Frais, équilibré, de belles notes fruitées délicates qui amènent une certaine rondeur même si cela reste bien sec, des bulles fines et persistantes à défaut d’être très abondantes, mention bien pour 15.11 $US (taxes incluses). Ceci correspond à plus de 20$ CAD alors qu’il se vend 16.95$ CAD à la SAQ. C’est un prosecco, il est donc fait avec le cépage glera avec une seconde fermentation en cuve Martinotti/Charmat. La mention Treviso signifie qu’il provient de l’appellation Treviso DOC située proche de la ville de Trévise.

http://bit.ly/2Q6h7kJ
En vin rouge, j’ai trouvé un vin des Côtes du Roussillon, le Bastide Miraflors du Domaine Lafage, dans le millésime 2015. C’est un assemblage de syrah à 70$ avec un 30% de Grenache provenant de vieilles vignes. La particularité technique est que les deux cépages sont assemblés avant la fermentation, qui se déroule en cuves béton. Cela donne un rouge puissant et chaleureux, bourré de saveurs de fruits rouges et noirs bien mûrs. La texture en bouche est plutôt soyeuse avec une longue finale sur le fruit agrémentée de notes d’épices. Il s’est montré excellent avec une cuisine un peu relevée. Très bon rapport qualité prix à 17.27$ US (taxes incluses) ! Précisons qu’à 14.5% d’alcool (selon l’étiquette), il évite les nouvelles surtaxes. Au Québec, il est vendu sous la marque Louis Roche et vous pouvez trouver le millésime 2017 pour 23$ CAD. Le prix américain converti en dollars canadien est donc équivalent à celui de la SAQ.

À la bonne vôtre !

Alain P.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire